lundi 27 août 2018

La Romanée à sec en aval de Bussières

La rivière Romanée, affluent du Cousin, est à sec à l'aval de l'étang de Bussières, qui a été détruit par la fédération de pêche de l'Yonne l'hiver dernier, sur financement public à 80% mais sans aucune consultation ni même information des citoyens. Une rivière de pierres avec de-ci de-là quelques flaques chaudes et irisées… ce n'est certainement pas dans cette discontinuité hydrique radicale que la faune aquatique de la rivière trouvera un milieu idéal, en particulier les truites qui sont censées être l'espèce cible des pêcheurs. Rappelons que l'affaire de la destruction de l'étang de Bussières est actuellement en contentieux judiciaire et administratif, aucune étude d'impact et de biodiversité n'ayant été réalisée avant travaux, qui ont fait disparaître 5 ha de zones humides pour (soi-disant) "renanturer" la Romanée.


2 commentaires:

  1. Vous vous êtes trompez de rivière.. Mi-septembre elle coule encore.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On ne s'est pas trompé, non, c'est bien la Romanée qui coule normalement au pied de la chapelle Saint-Grégoire où ces photos ont été prises. (Mais dans ce dossier, certains ne sont pas à un mensonge ou une manipulation près).

      Supprimer