27/02/2022

En France, les enfants gâtés détruisent les infrastructures hydrauliques du pays

En cette période sombre de retour de la guerre en Europe et de risque majeur sur notre sécurité énergétique, un riverain défenseur des barrages de la Sélune lance un cri du coeur qui parlera sans doute aux anciennes générations. Sur cette rivière normande, l'Etat français détruit des barrages de production électrique bas carbone et des lacs de réserve d'eau bâtis par nos aînés. Partout dans le pays, une administration de l'eau et des lobbies intégristes à la dérive ont commis le crime de détruire le patrimoine hydraulique et le potentiel de production hydro-électrique du pays, cela alors même que notre génération a l'immense défi de se passer de l'énergie fossile et de s'adapter au changement climatique. Nous demanderons à la prochaine législature que de tels actes de destruction soient désormais interdits sur la totalité du territoire et pour l'ensemble des ouvrages hydrauliques. 


Barrage et lac EDF détruits sur la Sélune par l'Etat, pour le retour de quelques saumons à la demande du lobby pêche. Des pratiques qui doivent disparaître de notre droit, de nos administrations, de nos financements publics.

Une auto-mutilation au plus mauvais moment

Nos parents ont souffert de leurs conditions de travail et des guerres. Ils en ont acquis la sagesse d’agir en pensant toujours à l’avenir.

C'est avec ce souci en tête, qu'ils ont construit les barrages de la Sélune, afin d'apporter à leurs enfants un confort de vie qu’ils n’ont pas eu.

En guise de remerciement, leur descendance trop gâtée vient « d'euthanasier » sans aucun respect, le fruit de leur dur labeur.

Au moment de passer à l’acte, la mise en garde de la population a été négligée. Très vite nous allons tous regretter encore plus amèrement l’inconséquence de nos dirigeants qui ont laissé détruire, et même précipiter, sans raison majeure, la destruction de ce patrimoine légué par nos sages anciens.

Ces ouvrages constituaient un véritable rempart de survie à plus d'un titre et encore plus aujourd’hui, face à la grave pénurie d’énergie mondiale qui s’annonce.

Louis Gontier

2 commentaires:

  1. Quelle honte d'utiliser la guerre en ukraine pour votre lobby. Vous n'avez aucun honneur.
    Oser parler d'une génération gâtée de la part d'une génération de boomer qui laisse un pays et un monde en lambeaux.
    Vous n'avez aucune dignité. Nous ne l’oublierons pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parce que liquider des moulins, vider des étangs, assécher des canaux, détruire des barrages, affaiblir notre économie, diviser notre société, détourner des enjeux essentiels, casser sans créer, mépriser sans rassembler, c'est ce dont le pays et le monde auraient besoin? Mais dans quel monde vivez-vous? On ne sait pas qui est ce "nous" anonyme qui parle ici. Mais si ce "nous" est formé des doctrinaires et des exécutants de la casse des ouvrages, alors sachez que personne ne va oublier ce que vous avez fait. Et que crise après crise, l'histoire est en train de balayer vos erreurs.

      Supprimer