18/10/2019

Une cigogne noire au bord d'un moulin du Serein

Après avoir quasiment disparu de nos contrées au 20e siècle, la cigogne noire (Ciconia nigra) est de retour. C'est un oiseau migrateur qui, lors de son séjour en Europe après hivernage africain, fréquente les forêts à vieux arbres, proches de ruisseaux, petites rivières, étangs. Elle se nourrit d'insectes, de poissons, d'amphibiens et de crustacés. Parmi ses habitats aussi : des retenues et biefs de moulins, leurs zones humides annexes de faible profondeur, où elle trouve une nourriture parfois abondante – notamment si des sécheresses poussent les poissons et autre faune aquatique à se réfugier là où il reste un peu de hauteur de lame d'eau, ce qui fut le cas sur plusieurs rivières de la région. La cigogne noire est revenue en Bourgogne, en particulier en Côte d'Or lui offrant les eaux et forêts nécessaires à son cycle de vie. Un adhérent a surpris la cigogne en train de chercher pitance au bord d'un moulin du bassin amont du Serein. Bravo, car l'animal est farouche et ne se laisse pas aisément photographier sauf au télé-objectif. Cette espèce se reconnaît à son manteau noir (plus ou moins irisé de vert et pourpre) sauf le ventre, le dessous de la queue et les aisselles (blanc), des pattes rouge vif, le long bec droit et le tour de l'oeil rouge carmin. 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire