mardi 23 octobre 2018

Doubs franco-suisse: il y a encore de l'eau au Theusseret

Alors que la sécheresse exceptionnelle sévissant sur l'Est de la France a provoqué le tarissement de la source du Doubs et l'assec de la rivière sur diverses zones, un riverain nous fait parvenir ces très belles photos du site du Theusseret. Ce barrage fait l'objet d'un projet de ré-équipement hydro-électrique et d'aménagement de franchissement piscicole. Mais il est aussi menacé de destruction sur pression du lobby des pêcheurs à la mouche et de ses alliés, adeptes des solutions maximalistes et conflictuelles qui ont donné si mauvaise réputation à la continuité écologique. Notre association espère que la continuité "apaisée", souhaitée par le gouvernement français, conduira au choix le plus sage : la préservation du site, de son paysage et de ses atouts environnementaux (y compris aux étiages sévères), la production d'électricité bas-carbone. Le Theusseret sera un test de la capacité de notre administration à engager et réussir une écologie de la réconciliation sur les rivières. Lire notre dossier (pdf) complet


2 commentaires:

  1. Heureusement, parce qu'il y en a à l'amont et à l'aval. C'est quoi ce titre?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien la Doubs a des zones à sec, d'autres non, ce titre dit que Theusseret a de l'eau.

      A signaler que les pêcheurs observaient cet été sur la zone des barrages :

      "Et nos parcours dans tout cela? Situation effectivement différente et bien meilleure, avec un débit stabilisé depuis plusieurs semaines en aval du chainon des 3 barrages hydroélectriques, avec des valeurs tournant autour des 5 m3/sec à Goumois. Pas énorme, mais conforme au Règlement d’Eau, suffisants pour la pêche, notamment à la mouche. "
      http://goumoispechesloisirs.fr/blog/?p=1644&fbclid=IwAR0wNvSFJCB_PDxtDOBspu57O0zYny4BXmkLYVvKGV26-gKYaTnmiL3r4zY

      On veut tout casser mais quand il n'y a plus d'eau, on vient tout de même fouetter sa mouche où il faut...

      Supprimer